JUDO, LA VOIE DE LA SOUPLESSE

HISTOIRE DE L’ART MARTIAL
 
Le Judo, dérivé du Ju-Jitsu, a été crée au Japon par Jigoro Kano en 1882 avant de devenir une discipline olympique en 1964 à Tokyo.
 

On décrit volontiers le judo comme un sport olympique, un sport d’équilibre mental et physique, un moyen de défense et une philosophie de vie. Bien que ce soit un condensé de tout ceci, le Judo est cependant, essentiellement, une forme de lutte. Il comprend diverses techniques de combat debout (Tachi-Waza) et de combat au sol (Ne-Waza). Debout, le but est de projeter l’adversaire. Au sol, le but est de l’immobiliser ou de l’obliger à abandonner sur étranglement ou clé de bras. On peut dire du Judo qu’il s’agit de l’art de projeter son adversaire et de le soumettre sans nuire à son intégrité. Innovation, création, liaisons… en permanente évolution, le judo regorge de richesses. Ces trente dernières années cette discipline martiale japonaise a connu un essor fabuleux. Plus de 10 millions de personnes s’adonnent aujourd’hui dans le monde à cette passionnante discipline. Ce qui fait du judo le plus populaire des arts martiaux japonais. Il peut se pratiquer quel que soit l’âge, le sexe et la morphologie.

 

Le terme judo est composé de 2 kanji signifiant approximativement :

  1. Jû (prononcer “djou”): Souplesse
  2. Dô : L’art ou la voie

Judo peut donc se traduire par la voie de la souplesse.

Le judo est un sport de combat, sans être un sport dangereux. Parmi les arts martiaux, le judo est un sport orienté vers la défense, comme l’aïkido, fait de prises et de projections.

Le judo vient du Japon où il est né à la fin du XIXe siècle. Il y représente à la fois :

– Une méthode d’éducation physique et mentale

– Un sport de combat.

Le judo est essentiellement un sport technique

Association cantonale genèvoise
de Judo et de Ju-JITSU

Site développé par Marginal Culture

Graphic Studio spécialisé dans le sport, le textile et le culturel